La vitamine A

Dans le but de préserver notre capital santé voyons comment les vitamines sont essentielles à notre alimentation. Voyons ensemble leurs fonctions et à quoi elle servent et où les trouver. Débutons par la vitamine A.

Vitamine liposoluble

Vitamine liposoluble qui requiert des lipides pour son absorption. La vitamine A est un groupe complexe de molécules essentielles pour la santé. On la retrouve sous forme de rétinol, de rétinal et d’acide rétinoïque. Importante entre autre pour la santé des yeux, des tissus, de la peau et des organes. Aussi pour favoriser l’immunité, les fonctions de reproduction et une grossesse en santé. Ah oui !, nous allions oublié de vous dire que la vitamine A joue aussi un rôle important dans la régulation des hormones tyroïdiennes. N’oubliez pas que des niveaux trop bas en hormones tyroïdiennes ralentissent le métabolisme. L’impact sera rapidement perçu et effectuera un ralentissement de votre métabolisme et celui-ci brulera moins de calories. Vous avez compris, si vous voulez perdre du poids …augmentez votre consommation de vitamine A.

Origine animale

Nous pouvons la trouver sous forme de rétinol dans les aliments d’origine animale.

Voici les aliments en forte teneur de vitamine A:

  • Huile de foie de morue,
  • Foies de veau, de génisse, d’agneau et de gras de canard,
  • Oeufs,
  • Crevettes,
  • Substances laitières, etc.

Origine végétale

Également, sous forme de béta-carotène dans des pigments végétaux (de type provitamine A), une fois ingéré et convertie dans l’intestin, elle procure du rétinol à votre organisme. Sachez qu’elle est convertie dans des formes utiles à la croissance. C’est pigments végétaux de type provitamine A est en importance dans ses végétaux:

  • Patate douce,
  • carotte crue,
  • potiron,
  • pissenlit,
  • laitue romaine,
  • épinard,
  • bette cuite,
  • cresson cru,
  • l’abricot sec,
  • et l’oseille cuite.

En conséquence, peu importe la forme que vous choisissez : végétal, animal ou en complément alimentaire, garnissez vos assiettes de ces aliments riches en vitamine A.

Apport journalier recommandé de vitamine A

Car selon la clinique Mayo, l’apport journalier recommandé est de 700 microgrammes pour les femmes et de 900 microgrammes pour les hommes.

En bref, sachez qu’un déficit en vitamine A aura pour conséquence une atrophie du thymus et des tissus lymphoïdes, des problèmes de vue et/ou de croissance, et une réduction de la production d’anticorps.

Or, vous pouvez faire un bilan physionutritionnel pour vérifier les déficits nutritionnels du corps. Comme le stipule l’IEPP*, « la consultation en physionutrition établit à travers des questionnaires spécifiques les habitudes alimentaires ainsi que l’état de santé général du patient, de façon à, dans un premier temps, rééquilibrer l’alimentation et, dans un second, proposer si nécessaire une complémentation adaptée et personnalisée. »

Renéessence

*IEPP( Institut Européen de physionutrition et de phytothérapie)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *